Comment choisir une verrière d’intérieur ?

Faites savoir que vous aimez cet article : partagez le !
© Verrière Atelier d'Artiste

© Verrière Atelier d’Artiste

La verrière d’intérieur, anciennement utilisée dans les ateliers d’artisans des quartiers parisiens, a conquis nos espaces.

f

Plusieurs raisons l’expliquent :

– La verrière d’intérieur type atelier d’artiste s’intègre à toutes les pièces.

– Elle peut être installée sur tous types de supports (plâtre, brique, béton cellulaire…) et se fond avec tous les styles de décoration. Des atouts non négligeables !

– Elle donne aussi du caractère et de l’authenticité à un lieu.

– La verrière d’intérieur est, également, un élément d’architecture au style unique et indémodable qui magnifie les ouvertures.

f

Une verrière chez vous, vous y avez pensé, vous l’envisagez ? La verrière d’intérieur : une solution d’aménagement.

– Si vous avez besoin de délimiter et valoriser un espace et de créer une pièce en plus.

– Si vous avez envie d’isoler sans séparer et d’agrandir la superficie perçue d’une pièce.

– Ou encore, si vous souhaitez capter un maximum de lumière naturelle.

 

Cliquez sur la photo de votre choix puis sur la flèche à droite pour passer à la suivante.

f

Prenez le temps de définir votre projet avec précision, petite revue des questions que vous devez vous poser avant de vous lancer.

f

– Quel format ? Proposée en standard ou sur-mesure, en version monobloc ou modulaire, choisissez la verrière d’intérieur qui correspond à votre espace.

– Combien de travées ? C’est-à-dire qu’il vous faut définir le nombre de cloisons vitrées verticales. Votre verrière d’intérieur comportera-t-elle des traverses (les travées sont alors coupées à l’horizontal par une ligne en métal, l’effet de hauteur est atténué) ? Sera-t-elle équipée d’un soubassement (un panneau plein sur la partie basse) ?

– Quel matériau ? Les profils peuvent être en acier, en aluminium… Les structures métalliques en acier, dites traditionnelles, restent les plus robustes et procurent des profils fins.

– Quelle couleur ? Elle existe souvent dans des tons neutres : noir, gris, rouille et blanc. Elle peut se décliner en couleur selon le nuancier proposé par le fournisseur.

– Quelle finition ? Brut, en peinture époxy cuite au four…

– Quel type de vitrage ? Transparent, opale, dépoli, décoratif pour l’esthétisme ; en verre feuilleté ou pas, pour la sécurité.

– Quelle(s) ouverture(s) ? Votre verrière d’intérieur doit-elle être dotée de porte, de fenêtre ?

 
Vous êtes désormais prêt à embellir votre séparation de pièce. Place aux cloisons vitrées !

f

Posté le 6 octobre 2015 dans Conseils futés

Aline Marchand

Miss A(line) est particulièrement créative et à l'affût des tendances dans ses domaines d'activité : la décoration & la communication. Depuis juillet 2013, elle publie régulièrement des articles #déco, sur le blog de son site web, destinés à vous accompagner dans vos projets. Sur ses réseaux sociaux, elle poste, en plus, des actus, des événements et des coups de cœur. A suivre !

Responses (2)

  1. Bonjour Bibiche
    13 avril 2016 at 20:24 · Répondre

    Je rêve depuis toujours d’une verrière intérieure.. <3
    Merci pour ces précieux conseils !

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

UA-42875377-1
Back to Top